Forum réservé aux pratiquants des entrainements d'escrime médiévale de la salle d'Armes de la Tour d'Auvergne à Paris.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
athena

avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Ven 9 Juil - 19:15

cheers

Le poète est de retour

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 12 Juil - 18:22

Neuvième chant du Dragon : Départ pour Grünwald (juillet 10)

« Les Enguerrand de Folleville
Recrutaient quelques compagnons
Pour une campagne subtile
Où, en échange de l'or blond,

Il allaient monnayer leur peine
Et mettre fin à un Empire
Dans une guerre européenne
Plus vieille que nos souvenirs.

Nous fûmes trois à les entendre :
Kruggy à l'affût des combats,
Dahut qui voulait se détendre
En testant sa coracina,

Ainsi que moi, le prince amer.
A combattre, nous serions trois
Mais nous emmenions Brisefer
Et Grom flairant fille-à-soldat,

Boisson et fête en abondance
Au camp où nous serions logés,
Dans ces plaines bien loin de France
Où l'Histoire allait se jouer. »

On graissa les métaux et cuirs
Et l'on aiguisa les épées :
Puis l'on s'apprêta à partir
Dans la musique et la gaieté

Vers la si lointaine Pologne,
Pays dont le nom fait penser
A des gens qui boivent et cognent
Plus qu'en notre douce contrée.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cendres

avatar

Nombre de messages : 284
Age : 105
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Ballades   Lun 12 Juil - 21:02

Merci paladin,

que les danses de vos épées dans la forêt verte, soient aussi belles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mar 13 Juil - 9:31

Merci, Cendres. Nous tacherons de faire honneur à la CATA ! cheers

Mais... beuh... Snif... Je suis PLUS un paladin Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cendres

avatar

Nombre de messages : 284
Age : 105
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Au poète lyrique    Mer 14 Juil - 1:33

Je te réponds alors que tu chemines avec nos héros vers la forêt verte.
Je lis que tu n'es pas un chevalier errant, mais un poète combattant... Certainement.

Même si vous n'avez pas internet, je vous souhaite et envoie à tous les cinq un beau chemin !


Dernière édition par cendres le Lun 19 Juil - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elric

avatar

Nombre de messages : 461
Age : 34
Localisation : Paris 15
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 19 Juil - 11:37

Merci pour les coups encaissés vaillamment Very Happy

Pour une première mêlée j'avoue que j'étais bien peu frais ensuite. En témoignent les 4 bouteilles d'eau englouties ! Mais c'était bien sympathique pour une première!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mar 20 Juil - 13:47

Dixième chant du Dragon : "Grünwald" (juillet 10)

« Les Enguerrand n'étaient que huit
avec qui nous fîmes convoi,
Traversant des contrées si vite
Qu'on en voyait que les sous-bois.

Deux Pays-Bas puis l'Allemagne,
l'nterminable Mazovie,
Forêts, étangs, vertes campagnes,
Soleil de plomb et ciel de nuit :

Ce fut une très longue route
Qu'il nous fallut bien parcourir !
Mais nous devions coûte que coûte
Gagner les marches de l'Empire

Où le Commandeur teutonique
Attendait nos deux étandards.
Nous n'étions guère germaniques
Mais il payait bien ses soudards.

Le capitaine Wallenrot,
Après avoir jaugé nos armes,
Nous fit descendre des charriotes
Et décharger dans le vacarme

De plus de mille hommes de fer
Paillasses, tentes et tabards
Puis distribuer viande et bière
En nous promettant la victoire.

Pourtant, tout autour du bivouac,
Lituaniens et Polonais
Déjà préparaient leur attaque :
A deux contre un, ils nous guettaient...

Deux jours plus tard, après la messe,
Sonnèrent les trompes de guerre.
Le soleil brûlait et la presse
Nous enveloppait de poussière !

De longues heures nous restâmes
Attendant l'Ennemi caché,
Si bien qu'on lui porta deux lames
Pour le pousser à attaquer.

Mais il préférait la chaleur,
Pour vaincre notre belle armée,
A la puissance ou la valeur
Des troupes qu'il avait levées.

On le tira à l'aveuglette
A la bombarde ou au pierrier
Puis, à cheval, nos estafettes
S'en allèrent le débusquer

Des fourrés où il se terrait,
Tandis qu'avancés dans la plaine
Brûlée par un soleil mauvais
Nous perdions vigueur et haleine.

Et quand il engagea ses troupes,
Cavaliers, lanciers, spadassins,
La chaleur avait fait des coupes
Au milieu de nos fantassins.

Kruggy, hélas, était du nombre,
Deux Enguerrand l'étaient aussi,
Mais nos soldats à la croix sombre
Surent recevoir l'Ennemi

A coups de traits, d'épées, de lances
Dans une mêlée bien brutale :
Plus d'une heure dura la danse
Du métal battant le métal !

Dahut tomba et nombre d'autres
Si bien que nous n'étions que trois
Venus de France et quelques autres
Quand retentit le cri d'effroi :

« On a perdu l'Etat-Major,
L'Ennemi a pris notre camp !
Même le Commandeur est mort,
Fuyons pour nos vies à présent ! »

Mais déjà survenait la charge
Qui nous submergea pour de bon...
Par chance l'Ennemi fut large
et nous épargna : nous n'étions

Que bons mercenaires de France
Fourvoyés en guerre étrangère.
Aussi je salue la clémence
Du roi vainqueur en cette affaire.

Il nous laissa quitter ces terres
De mort et de désolation
Et nous reprîmes en arrière
Le long chemin de la maison

En transportant nos camarades.
Quel étrange acte de bravoure
Fut la campagne de Grünwald
Où partit se rallier la Tour

Non par piété, non pour la gloire,
Ni vraiment l'argent qui rassure
Mais pour l'attrait de la bagarre
Et le seul goût de l'aventure ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 30 Aoû - 17:15

Onzième chant du Dragon : "La défense de Folleville" (fin août 10)

« Les Bourguignons et Armagnac
Se disputaient la Picardie
En ces années sombres d'attaques
Et de massacres sans merci.

La Compagnie battait les routes,
Car l'or lui manquait à présent.
Alors, dissipant tous ses doutes,
Le roi Haakon leva son ban.

De nouveau j'intégrais ses troupes
bientôt vendues aux plus offrants.
Nous nous plaçâmes sous la coupe
Du sieur de Folleville : Jean.

L'armée de France était aux portes :
Cette année, c'était l'ennemie.
Jean nous paya pour qu'on la sorte
A coups d'épées de son pays.

Alors on vint dresser nos tentes
A proximité de sa tour,
Nous n'étions pas très loin de trente :
Guerriers, archers, dames d'atours,

Soit un contingent plus qu'honnête
De son armée heureuse et fière
De vivre quelques jours de fête
Puis de mourir en mercenaires.

Malgré une pluie ruisselante,
On rit et but des nuits durant
Tout en gardant la bonne entente
Avec nos amis Enguerran.

On vit questionner quelques traîtres
Et même marier deux amants,
Comme l'attente faisait naître
En nous tous un désir ardent

D'aller tâter de la bataille
Pour y faire couler le sang !
Pendant ce temps, vêtus de mailles,
Approchaient tous nos assaillants...

Enfin ils furent sur la ville
Et l'ordre d'attaquer, donné.
Après des rencontres stériles
Contre des essaims de lanciers,

La mêlée commença, terrible :
On y perdit maints combattants,
Même Léo, Lion invincible,
Y fut blessé griévement.

Par deux fois la bannière aux Lys
Assaillit notre rouge Tour
Mais, par la force et la malice,
On les repoussa tour à tour !

Notre victoire fut totale,
L'ennemi reflua, vaincu,
Brisé par nos bras de métal
Et nos esprits bien résolus

A toujours tenir jusqu'au bout
Quitte à y sacrifer nos vies.
Car, enfin, il faut être fou
Pour affronter la Compagnie... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cendres

avatar

Nombre de messages : 284
Age : 105
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 30 Aoû - 20:40

Merci Drako !

Je voyage avec tes ballades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 30 Aoû - 21:03

Très très jolis mots Mumu!

Mai tu as oublié de mentionner l'atelier enluminures des très riches heures des dieux de la lice par les dames d'atours...
Revenir en haut Aller en bas
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mar 31 Aoû - 7:53

Merci les filles Wink

Renarde a écrit:

Mais tu as oublié de mentionner l'atelier enluminures des très riches heures des dieux de la lice par les dames d'atours...
J'en parlerai quand ce projet top secret sera terminé silent Trop peur que l'ennemi en ait vent et le sabote jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mar 21 Sep - 23:28

Douzième chant du Dragon : Esteren (septembre 10) :

"Dans une boucle de la Seine
Fut organisé un tournoi
Semblant placé en Esteren,
Terre voisine à la CATA

Que ne séparaient que des rêves
Bientôt franchis par nos soldats.
C'est donc armés de nos longs glaives
Et vêtus en Esterenois

Qu'un petit nombre de nos durs,
Partit croiser le fer là-bas.
Je fis partie de l'aventure,
D'où cette chansonnette-là.

Ce fut un tournoi mémorable
Remporté par Garf et Phoebus,
Vêtus en ronces intraitables
Affrontant Lames et, bien plus,

Chevaliers hilderains, Osags
Et même un Feondas farceur
Venu, bravant épées et dagues,
Dévorer quelques spectateurs !

Il fut vaincu par notre union
Et le pouvoir des Magicients
Mais parvint, bien que moribond,
A blesser Elric gravement...

Alors la foule, d'allégresse,
Nous célébra pour cet exploit
Puis nous prima pour la prouesse
Et l'élégance du combat

Mais aussi nos si fières mines
Et nos harnois étincelants
Car Brummell lui-même s'incline
Devant de si beaux combattants..."

PS : c'est pas une blague, on a vraiment gagné un prix au concours de costume Wink


Dernière édition par Münsingen le Ven 24 Sep - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Ven 24 Sep - 17:32

Treizième chant du Dragon : Cidre et Dragon (septembre 10) :

"Déjà la saison de la guerre
Touchait à sa fin cette année
Mais les campagnes militaires
Pour nous n'étaient pas terminées :

Dans la lointaine Normandie,
Les Brasiards et les Venguins
Levaient des armées aguerries
Pour régler leur conflit ancien.

Une rivalité tenace
Séparait les Rouges et Bleus :
Il faudrait combattre à leur place
Pour désigner les victorieux.

Dahut, Denis, Kruggy, moi-même
Et quelques uns de nos suivants
Acceptions de nous battre même
S'il nous fallait, en ce faisant,

Livrer un combat fratricide
Entre Enfants de la Compagnie
Et, devant une foule avide,
Faire couler un sang ami.

Le samedi, sur la grand'place,
Kruggy vainquit Denis, pourtant,
Ce dernier, rebelle et pugnace,
Se montra bien mauvais perdant !

Aussi les nobles Brasiards
Furent défaits traîtreusement
Mais nous promîmes sans retard
La revanche le jour suivant.

Et c'est le dimanche complice
Sous les platanes d'un jardin
Que j'affrontai Dahut : Justice !
La victoire aux Rouges revint.

Donc cette année fut brasiarde
Mais leur guerre avec les Venguins,
Si longtemps chantée par les bardes
Reprendra bientôt, c'est certain.

Quant à nous, simples mercenaires,
Nous avons rendu les tabards
Et, enfin redevenus frères,
Sommes rentrés en nos manoirs

Contents de la brève aventure
Ainsi que de l'or récolté
Et que la renommée perdure
du Roi Haakon et ses guerriers !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 18 Oct - 22:27

Quatorzième chant du Dragon : Chevreuse ou le Baptème de Cendres (septembre 10)

"Septembre apportait ses brouillards
Fleurant le retour au foyer
Mais il restait à notre histoire
Le dernier combat de l'année.

C'était un tournoi amical
Dans un château près de Paris
Pour lever des fonds contre un Mal
Frappant des enfants tout petits.

Ce fut une rencontre à quatre :
Deux contre deux sous les hourras
De ceux qui nous voyaient nous battre
Avec vraie violence et fracas.

Bien sûr Leo fut le vainqueur,
Mais le héros de ce combat
Fut Cendres qui montra son coeur
De soeur d'armes de la C.A.T.A.

En affrontant avec bravoure,
Sans hésiter ni reculer,
Des combattants plus forts et lourds
Aguerris depuis des années.

Aussi, honneur à toi, ma Soeur,
C'est à Chevreuse cette année
Que, dans le bruit et la fureur,
Tu es devenue un Guerrier !"


Dernière édition par Münsingen le Mer 17 Aoû - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mer 17 Aoû - 12:24

Quinzième chant du Dragon : L'appel de Folleville (août 11) :

Un an déjà que Folleville
Compte à notre Geste glorieuse,
Tout comme les fêtes tranquilles
D'Esteren, Merville et Chevreuse.

Etrange comme le temps file
Saisons succédant aux saisons...
Et comme s'émousse le fil
Des épées du grand roi Haakon !

En cette année finie par onze
Il n'a levé qu'à Montmagny
Son armée d'acier et de bronze...
Pour un tournoi juste entre amis.

Certes nous avons, solitaires,
Couru aventure et combats :
Je formais ma Lance de guerre,
Phebus épousa Elisa...

J'ai traîné mon habit de guerre
A Dourdan, Provins, Chavenay,
Tandis que d'autres préférèrent
Suivre en Normandie Emouchet.

N'oublions pas non plus Grünwald,
Dont Jean-Philippe fut le roi,
Mais ne fûmes en la balade
Que deux enfants de la CATA...

L'année ne fut pas paresseuse
Mais que reste-t-il de l'esprit
Qui animait la bande heureuse
Des guerriers de la Compagnie ?

Alors à présent que s'approche
Folleville à notre horizon,
Roulons tambours, sonnons les cloches :
Resserrons nos rangs moribonds !

Rallions-nous tous à l'étendard
Doré à la tour rouge et forte,
A tous, chevaliers et soudards,
Je dis : « Notre armée n'est pas morte

Et il est temps de faire entendre
A l'ennemi déjà content
De nous croire poussière et cendres :
Au cul la Vieill'! C'est le Printemps ! »


Dernière édition par Drako le Mutin le Jeu 31 Juil - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mer 28 Sep - 12:04

Seizième chant du Dragon : La fraternité retrouvée (août 11) :

« Une fois de plus au mois d'août,
La compagnie fut appelée
A parcourir la longue route
Menant au château élancé

Des Enguerran de Folleville
Pour y combattre et festoyer :
Quatre jours durant, près de mille
Personnes s'y étaient massées !

Avec moi vinrent de solides
Bons vétérans de la CATA :
Kruggy, Dahut, Phoebus, Garfield,
Denis, Jipé, Llud, Lawina,

Ainsi que Jocelyn qui fit
Une apparition quelques temps
Et trois jeunes et jolies filles
Venues égayer notre camp.

Nous accompagnant dans l'histoire,
Quatre invités du Hurepoix
Portaient leurs arcs et de quoi boire
Quand nous ne combattrions pas.

Ce fut une bien belle fête
Malgré la pluie et puis le vent
Qui nous tombèrent sur la tête
– comme une tente et un auvent !

Nous disputâmes trois batailles
Et un tournoi puis un béhourd.
Or nulle blessure ou entaille
Ne fut à déplorer ces jours.

Mais le plus important, je pense,
Est que cette fraternité
Qui nous donnait force et puissance
Fut en ce mois d'août restaurée

Dans la sueur et la souffrance
Des combats menés corps-à-corps.
C'est à présent plus qu'évidence :
Non, l'esprit CATA n'est pas mort ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambduscias

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 44
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Mer 28 Sep - 20:37

Très joli. Smile
On sent une âme de poète sous ta grosse armure de paladin. ^^

Il y a quelques siècles tu aurais fait un bon troubadour ou trouvère, tout dépend si tu préfères le soleil ou la pluie. Smile

(Comment ça ?!?! Y a du soleil aussi en dehors du sud de la France ?!?! Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kruggy

avatar

Nombre de messages : 2409
Age : 41
Localisation : Soisy (95)
Poste dans la CATA : Trésorier
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 29 Sep - 9:54

Y a surtout de la tramontane, le soleil est un dommage colatéral ...

_________________
L'humanité c'est comme un troupeau de porc, c'est bien un troupeau de porc mais il ne faut pas s'étonner de trouver de la merde dessous.
Home fucking is killing prostitution. Save their jobs, they need to eat too...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 29 Sep - 12:18

ambduscias a écrit:
On sent une âme de poète sous ta grosse armure de paladin. ^^
Beuh... Je suis pas un paladin Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Même les nouveaux s'y mettent ! Si ça continue, je vais crier au complot : Vous vous êtes tous donné le mot ! Vous le faites exprès ! C'est du harcélement moral ! J'en parlerai à mon avocat ! Et puis à ma maman ! Vous êtes tous des vilains ! Na ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena

avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 29 Sep - 12:54

Mais non, tu es mon mercenaire suisse préféré flower

Ca va mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 29 Sep - 17:16

athena a écrit:
Mais non, tu es mon mercenaire suisse préféré flower
Ca va mieux?
Ô Athena, toi, au moins, tu sais parler aux Mumus Very Happy queen I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Ven 30 Sep - 12:19

Dix-septième chant du Dragon : Les Virades de l'Espoir (septembre 11) :

"Pour la troisième année, nous fûmes
Appelés à traîner nos heuses
Dans le château nappé de brume
Veillant la vallée de Chevreuse.

On comptait, de la Compagnie,
Cyril, Lightning, Cendres, Mémar,
Plus moi et ma Lance partie
De gauche à droite en rouge et noir,

Et enfin Sgan' et Athena
Accompagnés de fins bretteurs
Venus présenter les combats
Que décrivaient les Livres d'Heures.

Le soleil fut de la partie,
Fort agréable le tournoi
– Dont je tairai par modestie
Le nom de qui le remporta.

Bon, il y eut quelques temps morts
Dont on se plaignit quelques fois.
Qu'est-ce en comparaison du sort
Des enfants pour qui, ce jour-là,

Nous revêtîmes nos armures
Afin de récolter des fonds ?
Nous, notre lot est l'aventure,
Eux, l'espoir d'une guérison..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Ven 30 Sep - 12:21

Conclusion :

"Et sur ces paroles, mes frères,
Je clos la Chanson du Dragon
Narrant vingt-et-un mois de guerre
Menées parmi les Compagnons,

Soit près de deux années de fêtes,
Après mes mois de désertion...
Ah que l'an prochain nous permette
De vivre des moments si bons !"

drunken pig Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena

avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Ven 30 Sep - 13:02

Et surtout tu va continuer... sinon je vais te persécuter et je vais demander l'aide d'Olympe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Lun 3 Oct - 12:28

athena a écrit:
Et surtout tu va continuer... sinon je vais te persécuter et je vais demander l'aide d'Olympe...
Sous la menace, je cède : OK, OK, j'écrirai une troisième chanson... dès que j'aurai des trucs à raconter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur
» Pas nouveau mais presque
» Remise en etat Wr260 (91) pas vintage, mais presque !!!
» Mon moteur de J9 ne démarre pas ( mais presque ...)
» c'est pas niva mais presque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Section Escrime Médiévale de la salle d'Armes de la Tour d'Auvergne :: Espace détente :: Blablatage en tout genre-
Sauter vers: