Forum réservé aux pratiquants des entrainements d'escrime médiévale de la salle d'Armes de la Tour d'Auvergne à Paris.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 7:54

Bon, puisqu'on me traite de paladin sur ce forum, je me permets de déployer ici ma défense sous forme d'épopée octosyllabique. Certain ici, qui m'ont connu ces huit derniers mois, pourront attester la véracité des faits exposés...

Chapitre un : Première désertion (Août 14...9) :

« Je suis Drako et suis trouvère
Qui ai tué bien des guerriers
Dans la vie que j'avais nagère
Où je jouais les chevaliers :

Après dix années délétères
Où j'étais paladin, dressé
Contre le mal et la misère,
J'ai ravalé ma vanité

Et suis renté à ma chaumière
Mais je m'y suis vite ennuyé.
Alors j'ai marché, solitaire,
De nombreux jours sur les sentiers.

J'ai lutiné quelques bergères,
Bu aux ruisseaux et puis mangé
Les blés, couché dans les près verts.
J'ai chanté des lais pour les fées.

J'étais heureux comme un Grand Ver
Planant par dessus les vallées...
Mais quand j'ai vu votre bannière,
J'ai senti l'appel de l'épée !

Valeureux soudards, mercenaires
Sans foi ni loi et sans pitié,
Puis-je rompre le pain de guerre
En votre compagnie lové

Et, demain suivre le tonnerre
De vos furieuses chevauchées ?
Je suis un lion, vous des panthères :
Allons ensemble à la mêlée !

Je ne suis pas un tortionnaire
Mais je n'irai plus vous juger
Quand, l'ennemi jeté à terre,
Vous célébrerez vos hauts-faits

En déchirant vierges et mères,
En tourmentant les prisonniers,
Car c'est pour vous actes de guerre
Et non criminelles pensées !

Je chanterai sur le passage
La litanie du sang versé,
Le feu dévorant les villages
Et les cadavres mutilés !

Je chanterai meurtre et pillage
Et je rirai du temps passé
Où, en chevalier bien trop sage
J'aurais voulu vous arrêter...

Un jour viendra, je suis sincère,
Où je quiterrai votre armée,
Lassé des souffrances amères
Qu'avec vous j'aurais infligées.

Mais d'ici là, je m'en fais fier,
Je vous suivrai quelques années
Ou quelques mois, courant derrière
Vous au carnage et aux brasiers !

Jeunesse brave, carnassière,
Vivant sur le fil de l'épée,
M'acceptez-vous pour petit frère
Dans votre mur de boucliers ? »


Dernière édition par Münsingen le Lun 8 Mar - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 7:55

Chapitre 2 : guerre et doutes (mi août 9)

"Je suis Drako et suis trouvère
Qui marche parmi les guerriers
Les plus sombres et sanguinaires
Que la Terre ait jamais portés.

Au son des trompettes de fer,
Nous fracassons bourgs et cités,
Aucune force militaire
Ne résiste à notre avancée !

Mon âme est-elle vraiment noire ?
Je le crois car j'ai renoncé
A l'héroïsme et à l'espoir :
J'ai perdu ce que j'ai été

A l'exception, je pense encore,
De l'amour pour quelques amis
Réfugiés dans l'île au trésor
Qu'est leur monde d'enfants bénis.

Eux ne connaissent pas l'ivresse
Du sang au combat rapproché :
Leur monde est jeux, rire et caresses,
Innocence et fragilité.

Parmi eux je n'ai pas ma place :
La paix ne m'est plus accordée.
Mais si quelqu'un leur fait menace,
Y compris mes frères d'épée,

J'affirme par les dieux rapaces
-- Qu'ils me tuent si je ne dis vrai !--
Qu'où que je campe dans l'espace,
Je reviendrai les protéger !"


Dernière édition par Münsingen le Lun 8 Mar - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 7:58

Chapitre 3 : la Fée Jenny ou la Seconde désertion (fin août 9)

« Après des semaines bizarres
Où j'ai partagé l'épopée
D'une vraie horde de soudards
Qui ne vivaient que par l'épée,

J'ai pris conscience avec retard
Que cette vie de liberté
Absolue et d'actes paillards
Ne me satisferait jamais.

Je n'avais nul goût pour les mares
De sang où j'avais pataugé
Et cette expérience barbare
M'avait au final attristé.

L'heure étant au nouveau départ,
Je suis parti avec une fée
Que j'avais tirée d'un puisard
Où on l'avait précipitée.

C'est mon gant dans sa main d'ivoire
Que, de nouveau, j'ai déserté
Et elle qui a mon coeur noir
A rendu sa virginité

Par la sève d'un nénuphar
Mêlée à de l'eau de rosée
Et par un baiser d'au-revoir
Qui m'a de nouveau pacifié. »


Dernière édition par Münsingen le Jeu 4 Mar - 8:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:00

Chapitre 4 : Incorporé dans la CATA ou la marche sur Folleville (fin août 9) :

"De nouveau seul et déserteur,
J'ai rencontré la maisonnée
Du roi Haakon le Pourfendeur
Qui s'en allait loin guerroyer.

Il m'a proposé deux sous d'or
Si je voulais l'accompagner
Dans l'expédition vers le Nord
Qu'il était en train d'engager.

Sa troupe était bien moins sauvage
Que celle du récent passé
Et plus d'un joyeux personnage
Formait son carré de piquiers.

Avec Kruggy, l'ami barbare,
Que j'ai retrouvé enrôlé
J'ai endossé le blond tabard
A la tour rouge crénelée.

C'est au château de Folleville
Que nous attendaient les combats :
Je suis peut-être un imbécille
Mais j'ai aimé être un soldat.

Nous avons tous bien fait la bombe
A la chaleur des feux de camp
Puis, un matin, vers l'hécatombe,
Nous sommes partis en chantant,

Confiants en la toute-puissance
De notre mur de boucliers,
De nos épées et de nos lances
Et de notre fraternité. »


Dernière édition par Drako le Mutin le Jeu 31 Juil - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:02

Chapitre 5 : Prisonnier de la fée (septembre 9)

« En revenant de Folleville
Où nos épées ont prévalu,
J'ai retrouvé la fée gracile
Que j'avais jadis secourue.

Elle a posé des violettes
Sur mes membres endoloris
Et m'a ouvert la voie secrète
Qui conduisait à son pays

Et c'est dans un palais de marbre
Que j'ai savouré ses caresses :
Je la croyais enfant des arbres,
Elle se révélait princesse !

Le temps s'arrêta quelques jours
Où je connus bonheur parfait
Puis elle me dit « Troubadour,
Tu m'obéiras désormais.

Car je suis reine de ce monde,
J'en suis l'idole vénérée !
Vois : je suis si belle et si blonde
Que te voilà ensorcelé ! »

Je lui répondis : « Belle dame,
Avez-vous perdu la raison ?
Vous avez mon coeur mais mon âme
N'a jamais connu de prison

Et si je suis un déserteur,
Faute de rester paladin,
Je suis né prince et le demeure
Vos chaînes ne me disent rien ! »

Voici comment j'ai fui les fers
De cette fée aux douces mains...
Triste et de nouveau solitaire
Mais seul maître de mon destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:05

Chapitre 6 : Le tournoi de Chevreuse, une gente bergère et une guerrière apparue en rêve (septembre-octobre 9)

"Après avoir quitté les bois
Où nichait la princesse-fée,
Je m'en allais à un tournoi
Pour l'honneur et la charité.

Je croisais sur mon chemin vert
Une bergère aux yeux rieurs,
De fiers lurons buveurs de bière
Et nombre de lutins farceurs...

Simple danse fut le pas d'armes :
Il n'y eut ni mort, ni blessé
Et j'y retrouvais comme en charme
Le roi Haakon et ses guerriers !

Puis je dus aller solitaire
Jusqu'aux terres Plantagenêt
Où m'appelait une autre guerre
Qui se régla sans coup d'épée.

Quand je repartais vers le Nord,
J'avais au coeur et à l'esprit
Une guerrière aux cheveux d'or
Rouge à qui je parlais la nuit

Et qui me disait à mi-voix :
« Je ne veux pas être princesse,
Moi, je ne recherche aucun roi,
Juste un lion car je suis tigresse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:06

Chapitre 7: la guerrière au nom de lierre (octobre 9)

« Rentré sur les bords de la Seine,
J'y ai bien trouvé la tigresse
Qui ne voulait pas être reine
Mais juste connaître l'ivresse

Des baisers d'un homme-de-fer
Et des caroles effrénées
Dansées aux berges des rivières
Sous les feux d'un ciel étoilé.

Elle posa un arc-en-ciel
Entre mes deux mains tailladées
Et me fit caresser le miel
De ses doux cheveux mordorés.

C'est alors que je vis des larmes
Dans ses deux yeux bleus azurés...
Elle me dit « Bel homme d'armes,
Je ne peux pas t'accompagner

Sur le chemin là qui t'appelle,
S'il-te-plaît, laisse moi partir. »
Je lui répondis « Ô la belle,
Je ne veux pas te voir souffrir. »

Lors j'embrassais son front d'opale
Puis ramassais ma grande épée.
Et le coeur lourd comme une malle,
Tout droit je me mis à marcher

En chantant pour les primevères,
Les oiseaux et les korrigans :
« Ma foi, la vie est bien amère
Avec Drako le combattant... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:08

Chapitre 8 : Le prince Darkain (mi octobre 9)

« Comme je marchais solitaire,
Mon épée battant sur mon flanc,
Je m’aventurais sur les terres
D’un puissant prince décadent.

Il m’invita en son manoir
Brillant d’ors et de soies cossues
Mais je vis dans ses deux yeux noirs
Brûler des larmes retenues.

Lors je m’en étonnais : « Mon frère,
Toi qui as puissance et richesse,
Tu es plus triste que les pierres
Quand tout devrait t’être allégresse ! »

Il répondit : « Bon troubadour,
Ne te laisse point abuser
Si j’ai terre, argent et velours,
J’ai pourtant les yeux à pleurer…

Jadis il n’y a pas six lunes,
Mon cœur battait pour une enfant :
Que j’aimais plus que ma fortune,
Oui, je l’aimais comme un dément.

Mais je suis un prince cruel
Adepte des jeux inconstants
Et j’ai fait fuir la demoiselle
Qui a pris mon cœur en partant.

Désormais je ne suis que larmes
Perlant dans mes calices d’or,
Pourrais-tu dégainer ton arme
Et me faire cadeau de la mort ? »

Je lui répondis : « Non, mon frère,
Fais plutôt seller ta monture :
Demain, nous quitterons tes terres
Et partirons à l’aventure !

Nous galoperons sur les landes
Et danserons avec les fées…
Vivons des épopées brigandes
Faites de rire et d’amitié ! »

Dès le matin, nous chevauchâmes
Vers les mille feux de l’horizon.
Seigneur, prends pitié de nos âmes,
Le reste, nous l’assurerons… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:10

Chapitre 9 : Une prière à des dieux oubliés (fin octobre 9) :

« Comme nous cheminions ensemble,
Deux princes déchus mais joyeux
Sur leurs chevaux marchant à l’amble,
J’eus la vision d’un palais vieux

Qui élevait ses hautes pierres
Au beau milieu des frondaisons :
C’était là quelque sanctuaire
Dévolu aux dieux moribonds.

Je dis à Darkain : « Gentil frère,
Retiens ta monture. Je veux
Aller explorer ce mystère
Et rendre leur culte à ces dieux. »

Je m’avançais dans les fougères
Parmi les idoles moussues
Et je mis un genou à terre
En m’exclamant, deux mains tendues :

« Ange, démons ou bien chimères
Qui avez régné sur ces bois,
Entendez ma courte prière
Et, s’il vous plaît, exaucez-moi !

Je suis Drako et suis trouvère,
Ancien paladin, déserteur,
Qui ne craint personne sur Terre
Et ne recherche aucun honneur.

Fort est mon corps, rude est mon âme,
Je me moque bien des douleurs ;
Je suis un Dragon, une lame
Vivant sans remords et sans peur ;

Je ne cherche nulle richesse,
Peu me suffit pour être heureux ;
Je ne cherche nulle tendresse,
Même être aimé m’importe peu !

Mais, par pitié, dieux immortels :
S’il vous prend de me torturer,
Brisez mon corps et ma cervelle
Mais ne me privez pas d’aimer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:11

Chapitre 10 : Rejoints par Kruggy (début novembre 9)

«  Je chevauchais avec Darkain,
Et Kruggy nous suivait de peu :
Trois coeurs débarrassés de haine,
Trois princes dressés sous les cieux...

Lors nous gagnâmes des collines,
Contreforts de falaises noires
Qu'on pensait titanesques ruines
Verrouillant le soleil du soir.

Nous gravîmes les sentes sèches
Qui se tortillaient en lacets,
Le vent folâtrant dans les mèches
De nos destriers guillerets.

Là, je jettais un bref regard
Sur la vallée en contrebas
Où j'avais vécu, au hasard,
Ces mois d'errance et de combats.

« Que vois-tu, frère ?, dit Darkain,
L'ombre de nos amours passés ? »
Et Kruggy dit : « Nos capitaines ?
Nos guerres ? Nos amis tombés ? »

« Non, frères, de ce qui n'est plus,
Je ne vois pas la moindre trace...
Oublions ce qui est vécu
Et regardons plutôt en face

Vers ce qui nous attend encore,
De l'autre côté de ces pierres :
Il y aura argent et or,
D'autres amours et d'autres guerres !

Nous avons vu bien des pays
Et surmonté moultes épreuves,
Aussi c'est plus forts, mes amis,
Que nous gagnons ces terres neuves. 

Délivrons-nous des nostalgies,
Des regrets, des mémoires mortes,
L'heure est venue que soient franchies
De ces montagnes les deux portes ! »

Et, piquant de nos étriers
Les flancs bombés de nos chevaux,
Nous nous sommes aventurés
Ensemble en un pays nouveau... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:13

Chapitre 11 : où je déclenchais un combat de taverne (novembre 9) :

« Kruggy jouait à la taverne
Et Darkain et moi devisions
A la lueur d'une lanterne
En regardant les cotillons

Tournant de quelques villageoises
Qui dansaient au son des tambours
Ou buvaient le vin de framboise
Tiré de gros fûts longs et lourds.

« Quel charmant spectacle, mon cher,
Lui dis-je en désignant la ronde ! »
« Ce n'est qu'illusion éphémère,
Répondit Darkain, et le monde

Est aussi vain que cette danse.
Ces villageois sont des nigauds
Flattant leur sexe et puis leur panse
Mais la mort les prendra bientôt

Et dissoudra ces gorges blaches,
Ces yeux rieurs, ces cheveux beaux
Et c'est miracle si pervenches
Viennent pousser sur leurs tombeaux... 

Moi, si je me sentais d'humeur,
J'irais explorer ces corsages
Et butiner ces tendres fleurs
Mais je n'en ai pas le courage

Ce soir. Je suis bien trop lucide
Pour oublier dans la boisson
Que seule la folie sordide
Ou la mort me délivreront

Du sombre fardeau qu'est la vie. »
Attristé par son long discours,
Je plongeais les yeux dans la nuit
Et vit un ivrogne balourd

Qui marchait droit où nous étions
Puis se mit à vociférer,
Nous qualifiant de force noms
Que je trouvais très déplacés...

Je le saisissais aux aisselles,
Le lançais sur les batteleurs
Et m'esclaffais de la querelle
Qui naquit de ce simple heurt.

Je fus heureux de voir Darkain
Enfin sourire à ce spectacle
Qu'était la fourmilière humaine
Soudain plongée dans la débâcle !

Puis nous tirâmes nos épées
Pour effrayer les villageois
Qui espéraient nous menacer
Et nous regagnâmes les bois

Où nos chevaux étaient parqués.
« Moi, je ne suis plus paladin,
Lui dis-je sur mon destrier,
Mais les gens, je les aime bien... »


Dernière édition par Münsingen le Ven 5 Mar - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:14

Chapitre 12 : Danse avec la reine des fées (novembre 9) :

« Plus tard près d'un autre village,
Nous découvrîmes un ponton
Où dansaient des elfes sauvages
Au son des tambours et violons.

« Méfions-nous, dis-je, camarades,
Car il n'est pas de bon aloi
Pour nous autres guerriers nomades
D'aller fréquenter ces gens-là... »

« Quoi, tu as peur de ces donzelles ?
Me demanda le bon Kruggy.
Eh bien, moi, je quitte la selle
Et m'en vais tâter à ces filles ! »

Nous descendîmes à la rive
Et fûmes happés dans le flot
De ces fées sombres et pensives
Qui carolaient au bord de l'eau.

J'en aperçus une si belle
Qu'on aurait juré mon Amour
Et fendis le cercle de celles
Qui étaient phalènes autour.

Ses cheveux longs flottaient dans l'air,
Ses yeux mi-clos me regardaient,
Cruels comme ceux des panthères,
Doux comme ceux d'un faon discret.

Mes mains glissèrent sur son corps
Et les dentelles déchirées
Qui servaient d'écrin au trésor
De sa douce peau de poupée.

Son parfum m'enivrait bien pire
Que mes plus grands excès de gnôle
Et je goûtais, tel un vampire,
Les perles d'eau sur ses épaules...

Combien de temps dura la danse,
Mes mains croisées sous sa poitrine ?
Déjà plus d'une fée me lance
Ses malédictions assassines...

Bah ! Leur magie, je n'en ai cure
Car j'ai la Reine entre mes bras,
Et mes pensées sont les plus pures :
Je leur rendrai leur Titania !

Mais Obéron brisa la ronde
Puis saisit sa main violemment :
« Humain, ceci n'est pas ton monde,
Tu n'es pas bienvenu, va-t-en ! »

Et c'est avec un regard triste
Que la fée suivit son époux.
J'eus des pensées d'épée sinistres
Mais ça n'en valait pas le coup.

« Adieu ma Dame-Fée si belle,
Moi, je ne t'oublierai jamais,
Ni ton corps couvert de dentelles,
Ni cette eau salée qui perlait

Le long de ton cou blanc et nu.
Le goût mystérieux de tes lèvres
Me restera donc inconnu... »
Mais l'apitoiement est trop mièvre

Alors je cesse ma chanson.
« Puisses-tu être bien heureuse,
Titania-femme-d'Obéron,
Dans tes ruines marécageuses

Où tu brilles comme un cristal
Lorsque tu y danses la nuit ! »
Et je repartis vers l'aval
Flanqué de Darkain et Kruggy... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:17

Chapitre 13 : Révélation près du feu (fin novembre 9) :

«Kruggy baisait une guerrière
– Je tentais d’occulter leurs cris –
Darkain rêvait à sa manière,
Les deux yeux perdus dans la nuit,

Et moi, je contemplais les flammes
Invoquant une Magicienne…
Mais c’était en vain car la dame
N’apparaissait qu’en son domaine.

J’étais donc seul et bien pensif
Dans les ténèbres grandissantes;
Un albatros sur son récif
Qui laissait gonfler la tourmente…

Et puis soudain me vint le vide,
Prélude à la Révélation,
Qui, comme un violent jet d’acide,
Dissout toutes mes illusions!

«Drako, tu es un grand menteur:
Ton mal en est la punition.
Si tu laisses brûler ton cœur
De simulatrice passion

Dès qu’une fée de toi s’approche
-- Tu en as souvent l’occasion! –
C’est pour oublier que s’accroche
En toi l’Amour qui te dit «non»

Et que n’enterrent pas l’exil
Ou les combats ou les années.
Vois! Tu n’es rien qu’un imbécile
Qui fuis au lieu de l’accepter!

A quoi bon être le martyr
D’un fol Amour désespéré?
Ce n’est pas en cherchant à fuir,
Que tu pourras te délivrer!

A présent ce qu’il te faut faire,
C’est, comme Darkain et Kruggy,
Admettre avoir perdu la guerre
Faire ton deuil de cette fille…

Alors peut-être que viendra
Une Autre dont cet animal
Vivant tapi au fond de toi
Voudra aussi être le mâle

Et que le monstre de sagesse
Qui a pouvoir sur ton mental
N’appellera plus «ma princesse»
Mais «femme qui est mon égale». »

Percuté par cette idée claire,
Je saisissais un gros brandon
Et regardais brûler ma chair
En murmurant: «Désolation!,

Je suis un guerrier, un trouvère
Qui d’«Humain» n’a plus que le nom…
Or trouverai-je sur la Terre
Une femme qui soit Dragon?».»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:18

Chapitre 14 : Adieux à C. (début décembre 9)

« Comme nous étions à l'étape,
Laissant paître nos trois chevaux,
Je déposai mon grand hanap
Empli de vin au bord de l'eau

Qui gazouillait entre les arbres
Près desquels nous nous reposions
Et m'approchais d'un bloc de marbre
Dressé là comme un guéridon.

Lors j'entaillai ma paume nue
Du froid baiser d'un long poignard
Pour recueillir du sang perdu
Et l'appliquer à l'écritoire.

Je voulais laisser un hommage
A ces dames trop adorées
Qu'au cours des longs mois de carnage
J'avais eues, ou bien désirées...

J'écrivis le nom exotique
De la petite fée en pleurs,
Puis celui, doux et fort antique,
De la bergère aux yeux rieurs,

Je n'oubliais pas la guerrière
Aux cheveux roux, au poing dressé,
Ni « Titania » que je n'ai guère
Eu le bonheur fou d'embrasser

Et puis, bien sûr, le nom de celle
Que j'avais tenté d'oublier
Dans les bras de ces demoiselles
Au lieu d'y vraiment renoncer... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:20

POST DEPLACE


Dernière édition par Münsingen le Lun 8 Mar - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 8:29

Voilà !
Et ssi pour vous, ça, c'est le récit des aventures d'un paladin... ben, vous êtes des niquedouilles et je ne peux plus rien pour vous tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elric

avatar

Nombre de messages : 461
Age : 35
Localisation : Paris 15
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 9:19

Vais lire ça quand le troisième café aura fait effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garfield
Admin
avatar

Nombre de messages : 3531
Age : 37
Localisation : Ermont 95
Poste dans la CATA : Secrétaire
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 9:30

Année bien remplie !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.b-kane.com
Kruggy

avatar

Nombre de messages : 2409
Age : 41
Localisation : Soisy (95)
Poste dans la CATA : Trésorier
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 10:39

Münsingen a écrit:
«Kruggy baisait une guerrière
– Je tentais d’occulter leurs cris –


hahahahahahaAAAAAA

ce n'est pas la version originale What a Face


Bon certes à part fuir la passion, secourir des demoiselles en détresse, aider les autres, c'est clair que tu n'es pas paladin Twisted Evil

_________________
L'humanité c'est comme un troupeau de porc, c'est bien un troupeau de porc mais il ne faut pas s'étonner de trouver de la merde dessous.
Home fucking is killing prostitution. Save their jobs, they need to eat too...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drako le Mumu

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 13:42

Krukleg a écrit:
Münsingen a écrit:
«Kruggy baisait une guerrière
– Je tentais d’occulter leurs cris –


hahahahahahaAAAAAA
ce n'est pas la version originale What a Face
J'hallucine... comme il assume pas ses propres actes, le camarade ! clown

Krukleg a écrit:
Bon certes à part fuir la passion, secourir des demoiselles en détresse, aider les autres, c'est clair que tu n'es pas paladin Twisted Evil
Meuh non, t'as rien compris : ma biographie parle exclusivement de baston, de biture et de baise (avec plein de filles sauf celle qui m'intéressait à l'époque No ).
C'est pas parce que c'est écrit en vers qu'il faut croire que c'est forcément une paladinade Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kruggy

avatar

Nombre de messages : 2409
Age : 41
Localisation : Soisy (95)
Poste dans la CATA : Trésorier
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 14:32

Münsingen a écrit:
Krukleg a écrit:
Münsingen a écrit:
«Kruggy baisait une guerrière
– Je tentais d’occulter leurs cris –
hahahahahahaAAAAAA
ce n'est pas la version originale What a Face
J'hallucine... comme il assume pas ses propres actes, le camarade ! clown
nan mais il manque les cris gutturaux tout ça Twisted Evil



Münsingen a écrit:
Krukleg a écrit:
Bon certes à part fuir la passion, secourir des demoiselles en détresse, aider les autres, c'est clair que tu n'es pas paladin Twisted Evil
Meuh non, t'as rien compris : ma biographie parle exclusivement de baston, de biture et de baise (avec plein de filles sauf celle qui m'intéressait à l'époque No ).
C'est pas parce que c'est écrit en vers qu'il faut croire que c'est forcément une paladinade Rolling Eyes
Le seul qui baise explicitement dans les textes c'est moi j'ai l'impression Very Happy
yerk yerk yerk Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
L'humanité c'est comme un troupeau de porc, c'est bien un troupeau de porc mais il ne faut pas s'étonner de trouver de la merde dessous.
Home fucking is killing prostitution. Save their jobs, they need to eat too...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebus

avatar

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 15:23

Krukleg a écrit:

Le seul qui baise explicitement dans les textes c'est moi j'ai l'impression Very Happy
yerk yerk yerk Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Je ne suis pas sûr que ce soir un compliment...

Quand je regarde la définition de 'explicite', je trouve : antonyme = implicite.
Quand je regarde la définition de implicite, je lis : "Qui est contenu dans un discours, dans une clause, dans une proposition, non pas en termes clairs, exprès et formels, mais qui s’en tire naturellement par induction, par conséquence. " study

Bref, si Mumu écrit explicitement que tu baises, c'est qu'il doit suggérer quelquepart que ça ne peut VRAIMENT pas se deviner, là, comme ça, naturellement, par induction conséquentielle de tout le tralala (et du dingdingdong par la même occasion)...
Moi, c'que j'en dis, c'est que c'est retors un palouf, tu crois que ça te fait un compliment, mais en fait, ça te poignarde en dessous de la ceinture et dans le dos en même temps. What a Face

(patapésurmoi, c'est Mumu qui l'explicite implicitement, hein, pas moi... tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kruggy

avatar

Nombre de messages : 2409
Age : 41
Localisation : Soisy (95)
Poste dans la CATA : Trésorier
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 15:31

Phoebus a écrit:
Je ne suis pas sûr que ce soir un compliment...

Quand je regarde la définition de 'explicite', je trouve : antonyme = implicite.
Quand je regarde la définition de implicite, je lis : "Qui est contenu dans un discours, dans une clause, dans une proposition, non pas en termes clairs, exprès et formels, mais qui s’en tire naturellement par induction, par conséquence. " study

donc si implicite signifie que ça apparait mais pas clairement, c'est que explicite antonymiquement signifie que ça apparait de façon claire Twisted Evil

_________________
L'humanité c'est comme un troupeau de porc, c'est bien un troupeau de porc mais il ne faut pas s'étonner de trouver de la merde dessous.
Home fucking is killing prostitution. Save their jobs, they need to eat too...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena

avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 16:58

Ça commence à devenir trop compliqué pour moi... ça ressemble à une manœuvre vectorielle sur les champs immatériels à partir d'une approche cognitif de l'espace de bataille... bref... attention aux référentiels bondissants et aux soutiens mobiles de défense fixe.

(Par ailleurs, tout ça existe vraiment dans des documents officiels...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kruggy

avatar

Nombre de messages : 2409
Age : 41
Localisation : Soisy (95)
Poste dans la CATA : Trésorier
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   Jeu 4 Mar - 17:00

athena a écrit:
... aux soutiens mobiles de défense fixe...
en dentelle ? avec agraffe sur le devant ? derrière ? rembourré ? rehaussé ?

_________________
L'humanité c'est comme un troupeau de porc, c'est bien un troupeau de porc mais il ne faut pas s'étonner de trouver de la merde dessous.
Home fucking is killing prostitution. Save their jobs, they need to eat too...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paladin mais presque : le Joyeux Déserteur
» Pas nouveau mais presque
» Mon moteur de J9 ne démarre pas ( mais presque ...)
» c'est pas niva mais presque
» Mes ex (pas regrettées mais presque)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Section Escrime Médiévale de la salle d'Armes de la Tour d'Auvergne :: Espace détente :: Blablatage en tout genre-
Sauter vers: